La ville de Baden-Baden


Les premiers signes de la colonisation peuvent être trouvés autour de l'époque 10 000 avant JC. Cependant, surtout avec les Romains, qui apprécient les sources chaudes de la colonie, Baden-Baden vient de l'importance de 80 et est ainsi l'une des plus anciennes villes d'Allemagne. Le comte Hermann II, de la famille Zähringer, acquit la région autour de Baden-Baden en 1102 et s'appelait Margrave de Baden et agrandissait le château de Hohenbaden. La charte de la ville est attribuée à Baden-Baden en 1250.
Au cours de l'histoire, la ville devient en 1535, après la division de la ville de résidence Margraviate Baden de la ligne catholique de la maison royale, qui est réunie après son extinction en 1771 avec la ligne protestante Baden-Durlach. La ville reste le siège d'un bureau pour l'ensemble de la zone environnante.
Dans le cadre de la guerre de succession du Palatinat, Baden-Baden est incendiée le 24 août 1689 par les troupes françaises (voir photo), de sorte que nous n'avons que quelques sources d'histoire familiale d'avant. À la fin du 18ème siècle, Baden-Baden a été découverte en tant que station thermale à la mode. De nombreux hôtes majestueux font du spa la «capitale d'été de l'Europe» à côté de la «capitale hivernale» de Paris. Il y a des hôtels de luxe, le Casino (1810-1811) et le Kurhaus (1821-1824). Les courses de chevaux internationales ont lieu depuis 1858 à Iffezheim. Jusqu'en 1931, la ville s'appelle Baden, depuis Baden-Baden.


Emplacement du Baden-Baden


Blason Baden-Baden


Dans le magazine «Die Badische Heimat» de 1938, il y a un article d'Alex Oetling-Kappler «Die alteingesen families von Baden-Baden». Il est mentionné un Caspar Krust, qui est boulanger en 1545 et membre de la guilde des boulangers à Baden-Baden. Les premières références aux membres de la famille Krust à Baden-Baden se trouvent encore dans les archives de la General Land Archives Karlsruhe.
Car les 1689 ont été détruits par les Niederbrennen de la ville par les troupes françaises de nombreux documents. Il n'y a qu'à partir de la fin du XVIIe siècle, les entrées des membres de la famille Krust dans les livres d'église de Baden-Baden.
Au début du livre de l'église, on trouve des données sur deux familles, dont les rela- tions familiales ne sont malheureusement pas fournies par les livres de l'église.
1) La famille du fondateur de crête Jacob Krust, maître boucher (latin: lanio) après l'entrée en mariage de son fils Johannes est décédée avant le 7 février 1696 (l'actuelle famille Krust à Baden-Baden vient de cette lignée).
2) la famille du vigneron (latin: vinitor) Johann Jacob Krust, décédé le 5 avril 1700, dont la lignée dans la génération des petits-enfants reste sans enfant.
La famille est selon le lieu d'origine principalement catholique.
Nous supposons que la famille Krust est venue de la région de Bretten à Baden-Baden au 15ème siècle. Une partie de la famille a déménagé à Mannheim à la fin du 19ème siècle, une autre a déménagé à Hambourg via Worms. Helene Krust émigre en Floride, aux États-Unis.


Le feu de la ville de